La véritable histoire de Dame Balance

En parcourant l’historique des thèmes abordés dans mes posts sur les réseaux sociaux, je me suis rendue compte que je n’ai jamais vraiment abordé le sujet de la balance !

C’est lorsqu’une amie m’a envoyé un dessin que ça a fait tilt et que je me suis décidée à venir te conter la véritable histoire de Dame Balance… car finalement, tu vas vite te rendre compte que ça n’est pas elle la méchante de l’histoire… 

La véritable histoire de Dame Balance

(Oh balance, (satanée !) balance, dis-moi combien je pèse…?!?)

Allez, avoue : qui n’a pas eu le même genre de réflexion que cette damoiselle après être montée sur la balance…?!

Tu penses que la balance n’est que le pur reflet de ce que tu manges…?
Tu es certain(e) que si la balance affiche plus, c’est forcément parce que tu as trop mangé / mal mangé… que ça ne peut venir que de là et que c’est elle la méchante…
STOOOOOOOOOOOOOOOOOP !!! Tu as tout faux!

Qu’est ce qui justifie le poids annoncé sur la balance ?

un équilibre/déséquilibre entre vos apports énergétiques et vos dépenses énergétiques. Bon, d’accord, on ne va pas se mentir, si tu manges plus (en quantités ou en ration calorique) que tu ne dépenses, la balance tendra vers le haut… C’est une histoire d’équation : ce que le corps n’arrive pas à « brûler » par les dépenses physiques, il le stocke ! Mais il n’y pas que ce mécanisme qui rentre en ligne de compte !

un mauvais transit : je ne vais pas te faire un dessin mais disons simplement que ce que tu n’élimines pas par les selles est encore présent dans ton colon et pèse donc forcément… Sans parler des ballonnements que cela occasionne du fait que cela « fermente » encore avant l’élimination! Et mine de rien, ce deuxième « effet kiss cool » des ballonnements dus à la constipation te donne encore plus cette impression d’avoir grossi !  

de la rétention d’eau qui peut être causée par :

     – une mauvaise circulation lymphatique,
     – la dilatation des vaisseaux sanguins,
     – une consommation excessive de sel,
     – certains médicaments, tels que les traitements contre l’hypertension, l’insuffisance rénale, les varices…
     – les fluctuations hormonales chez la femme. Ainsi, à l’approche des règles, ces fluctuations peuvent donner une sensation de gonflement du fait que le corps se gorge de liquide, ce qui impactera sur la balance : en moyenne, la balance affiche +1 kg quelques jours avant les règles, pendant, puis 2-3 jours après, avant de retrouver son poids d’équilibre ! C’est ce qui fait qu’on se sent gonflée, serrée dans les vêtements puis hop, ça rentre dans l’ordre une fois les règles passées. Pas de panique donc ! De même, pendant la grossesse, le ventre de plus en plus arrondi exerce une forte pression sur la circulation sanguine : là encore les vaisseaux se dilatent et le corps se gorge d’eau !

une augmentation de la masse musculaire dans le cadre d’une activité sportive : et oui, avec la mise en place d’une activité physique régulière et soutenue, sur un moyen à long terme, on peut réduire son volume de gras en le « remplaçant » par du volume musculaire à poids égal, ce qui se traduit par des centimètres en moins, visibles à l’œil nu, se répercutant éventuellement par une ou deux tailles en moins, alors que la balance ne bouge pas… mais entre nous, il vaut mieux avoir plus de muscles et moins de gras, tu ne trouves pas… ?!? Donc oui,  je te confirme, il est tout à fait possible de perdre des centimètres, de s’affiner, sans perdre de poids, du fait que le muscle « n’occupe » pas le même volume que la graisse !

le moment de la journée où tu te pèses : suivant si tu te pèses le matin ou le soir, à jeun ou après un repas, ou bien encore après avoir fait une séance de sport, ou bu un bon bol de thé, ton poids ne sera pas le même ! Ce dernier « argument » peut te faire sourire, et pourtant… c’est bien une réalité, toujours bonne à rappeler !

Du coup, tu vois bien que le chiffre de la balance n’est pas lié uniquement à ce que tu manges, tout simplement car une balance « classique » mesure uniquement ton poids global : elle ne détaille pas la répartition corporelle entre masse grasse, masse musculaire, poids de ton squelette, quantité d’eau et contenu de ton colon… Seules les balances à impédancemétrie permettent de connaitre cette répartition, mais encore faut-il savoir interpréter ces chiffres, alors ne cours pas en magasin en acheter une : cela ferait encore plus de chiffres avec lesquels tu risques de te prendre la tête !

Donc cesse de te torturer avec ce qu’affiche la balance, et surtout, arrête de te peser tous les jours : une fois par semaine à la limite, de préférence le matin, à jeun, après être passé aux toilettes… Et rappelle-toi que la balance peut être un juge sévère alors détache-toi d’elle et regarde toi dans ta globalité : une silhouette, une allure, un visage souriant et pas uniquement un chiffre !

En attendant de te lire en commentaire, je te souhaite une belle journée ! 😘🧝‍♀️🤩

✨🧝‍♀️ Zen et diét’éthiquement. 🧝‍♀️✨

– Alexandra –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :